Comment rater un entretien d’embauche pour un poste dans la métallurgie

Publié par | 9 février 2015 | Candidats, Interviews


Rater un entretien d'embauche

Aujourd’hui, prenons à contre-pied les articles habituels sur les entretiens d’embauche. Voyons comment un candidat pour un poste d’employé spécialisé peut être sûr de ne pas être engagé. Il est impossible de vous indiquer comment vous comporter afin d’être assuré à 100% d’être engagé, mais en suivant au pied de la lettre les exemples ci-dessous, sauf miracle, vous pouvez être sûr de ne PAS être embauché. 




La première impression dans un entretien d’embauche

Premièrement, avant de voir en détails comment pour chaque poste il existe de nombreux détails qui peuvent vous faire rater un emploi, la première impression joue un rôle important dans l’échec d’un entretien d’embauche:

  • Vous arriverez en retard, que ça soit de votre faute ou non, vous n’aurez pas prévenu le recruteur. Pourquoi se soucier de l’emploi du temps de la personne chargé de choisir si oui on non vous ferez l’affaire ?
  • Toujours afin de ne pas soigner votre première impression, vous n’aurez fait aucun effort sur votre habillement et votre apparence. La tenue de votre dernier réveillon (pas celle du 31 au soir mais plutôt celle du 1er janvier), jogging et tee-shirt sale devrait faire forte impression.
  • Vous n’aurez pas préparé votre entretien, vous ignorerez donc le nom de votre interlocuteur dans l’entreprise ou les détails des missions, le domaine d’activité de l’entreprise etc….

 

Le mauvais entretien pour un poste de soudeur

Commençons avec l’exemple d’un entretien d’embauche pour un poste de soudeur. Voici quelques conseils si vous souhaitez que votre candidature file directement dans la corbeille du recruteur.

  • Vos licences de soudure ne seront pas à jour pour le poste auquel vous avez posé votre candidature.
  • Vous révélerez que votre connaissance des métaux est loin d’être parfaite, et que vos compétences en travail des métaux sont inexistantes.
  • Tachez également de montrer que votre conscience professionnelle est proche de zéro. Expliquez par exemple comment votre manque de précision et de dextérité vous a coûté votre dernier emploi, la mauvaise soudure d’un pilier de bâtiment ayant causé la destruction de la dernière voiture de votre chef d’atelier.
  • Ne parlez pas de vos expériences précédentes, ceci risquerait de jouer en votre faveur, surtout si celles-ci ont un lien avec votre candidature.
  • Toutefois si vous voulez en parler, n’hésitez surtout à vous montrer vindicatif à l’encontre de votre ancien employeur: “J’ai détesté travailler avec mon ancienne équipe, elle était nulle et mon chef, Monsieur.X était un incapable”

 

 Le pire entretien d’un technicien de maintenance

Pour commencer, les mêmes conseils pour soigner votre première impression sont à prendre en compte. Retard, manque de préparation préalable à l’entretien, manque d’implication dans l’entretien et absence d’échange avec le recruteur, sont quelques-unes des pistes à explorer.

Mais voyons quelques éléments sur votre profil que vous devrez cacher afin de ne risquer aucune embauche:

  • Vous devrez dissimuler vos notions de programmation et vos connaissance en automatisme
  • Ne parlez pas du fait que vos connaissances techniques touchent de nombreux domaines et que votre polyvalence est une force
  • N’indiquez surtout pas une éventuelle connaissance en profondeur d’une CN en particulier, Siemens par exemple.
  • Faîtes comme ci c’était la première fois que vous entendiez parlé de GMAO, c’est vrai ça, à quoi pourrait être utile la gestion de maintenance assistée par ordinateur ?
  • Refusez toutes sortes astreintes et par extension, quelques déplacements éventuels qu’ils soient dans le cadre de votre nouveau travail.
  • Vous ne saurez bizarrement plus lire aucun plans, schémas ou notices une fois l’entretien débuté.

 

En respectant ces quelques conseils, vous pouvez être certain que vous ne décrocherez pas le poste qui était vue lors de l’entretien. Si jamais vous le souhaitez, vous n’avez qu’à faire l’inverse et tout devrait bien se passer. Bonne chance !

 

1158 vues, 2 aujourd'hui

2s réponse à “Comment rater un entretien d’embauche pour un poste dans la métallurgie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


        

Copyright © 2017 | Indusio, un site édité par Exapro

Rejoignez nous sur Facebook et restez informés de l'actualité de la métallurgie !Notre page Facebook