Fiche métier : Acheteur industriel

Publié par | 23 janvier 2015 | Fiche métier


484010_62695363

L’acheteur a un rôle central dans la vie d’une entreprise industrielle, un rôle qui c’est encore plus développer depuis la crise économique : c’est lui qui se procure les matériaux dont sa société a besoin pour fabriquer des produits.

C’est une fonction stratégique pour toutes les entreprises, et particulièrement dans l’industrie de la métallurgie. Son but : obtenir le meilleur rapport qualité/prix pour baisser le plus possible les coûts de production tout en offrant aux clients des produits de qualité.

Actions principales :

  • Sélectionner les fournisseurs

Acheter, cela peut sembler simple ! Sauf que mission de l’acheteur ne se limite pas simplement de trouver leur produit à la supérette du coin.

Il doit dans un premier temps rechercher et sélectionner les fournisseurs pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix et ainsi réduire le plus possible les coûts et les stocks, et augmenter le chiffre d’affaires de son service ou de son entreprise.

  • Négocier

La négociation, ce point est le point central du métier : il leur faut convaincre les fournisseurs de l »intérêt de l’avoir comme client tout en leur faisant baisser leurs prix. Pas simple ! D’autant que lorsque l’acheteur conclut un contrat, il engage financièrement son entreprise avec des sommes qui peuvent facilement ce compter en milliers d’euros.

Qualité, prix, quantités disponibles, délais de livraison… : l’acheteur doit être à l’affût de tous les éléments. Mais il ne recherche pas le moins cher à tout prix car, en acculant un fournisseur, il risque de le rendre défaillant et de mettre ainsi son entreprise en péril par souci d’approvisionnement.

  • Stratégique

La politique d’achat est l’un des ressorts du développement des entreprises. Des achats maîtrisés leur donnent plus de marge de manoeuvre pour investir. C’est extrêmement important et vrai dans tous les secteurs d’activité que se soit l’industrie, tel que l’industrie métallurgique ou les services, sans oublier le commerce où le business model est basé sur la marge réalisée entre les achats et la revente. Une fois le contrat signé, l’acheteur doit suivre le fournisseur pour pallier toute défaillance et entretenir une bonne relation.

Compétences :

  • Intuition et rigueur

Une réelle curiosité est indispensable à l’acheteur pour bien connaître les produits, leurs caractéristiques, les composants, leurs évolutions techniques, et trouver de nouveaux fournisseurs.

Ensuite c’est la Rigueur et les méthode qui vont lui permettre de se constituer une documentation importante, qu’il doit être constamment mis à jour. Il se doit aussi de surfer quotidiennement sur Internet pour anticiper l’évolution du marché et s’informer sur les nouvelles tendances.

  • Solide comme le métal

L’acheteur doit savoir argumenter et convaincre. L’esprit d’initiative et un excellent relationnel sont ses deux points forts, de même qu’une personnalité affirmée, le sens de l’écoute et du dialogue. Résistant et motivé, celui qui choisit ce métier doit savoir gérer le stress mieux que personne, car la moindre hésitation pourrait le décrédibiliser en un instant !

  • La double compétence

Dans l’industrie de la métallurgie, une double compétence technique et commerciale devient une nécessité. Et, à l’heure de l’ouverture internationale, la pratique de l’anglais, voire d’une seconde langue étrangère, se révèle tout aussi indispensable.

Formation :

Le poste d’acheteur est accessible à partir de Bac+2/Bac+3 tel que :

BTS management des unités commerciales
BTS technico-commercial
BTS négociation et relation client
BTS commerce international
DUT techniques de commercialisation
Licence pro Achats et logistique (acheteur industriel)

La formation peut se compléter par un Bac+5 en écoles de commerce ou en écoles d’ingénieurs avec une double compétence.
Il existe aussi le CQPM Technico-commercial industriel qui permet d’accéder à ce métier par la formation continue ou la VAE.

Evolution

Les possibilitées d’évolution ne sont pas nombreuses mais sont tout à fait possibles vers des postes tels que : Directeur des achats ou responsable ordonnancement.

700 vues, 1 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


        

Copyright © 2017 | Indusio, un site édité par Exapro

Rejoignez nous sur Facebook et restez informés de l'actualité de la métallurgie !Notre page Facebook