Fiche métier: Serrurier(ière)-métallier(ière)

Publié par | 20 février 2015 | Fiche métier


Serrurier-Métallier

Le serrurier-métallier était à l’origine celui qui était en charge de forger les clefs et serrures. Son activité s’est diversifiée et développée aujourd’hui. Son activité consiste toujours en la transformation du métal, mais s’est grandement diversifiée et se rapproche aujourd’hui plus de l’artisanat.
Indusio propose de nombreuses offres pour le poste de serrurier-métallier

La connaissance des serruriers-métalliers dans le métal est totale, qu’il soit ferreux ou non ferreux, ou même lorsque celui-ci est associé à des matériaux composites ou de synthèse. Cette connaissance leur permet alors de travailler directement le métal, de le dessiner, le plier, le découper, et ensuite de réaliser des pièces qu’ils pourront alors assembler afin de créer des ouvrages.

Les nombreuses activités que comprend ce métier:

Le métallier couvre de nombreuses variantes d’emploi, toutes orientées autour du travail des métaux :

  • La construction métallique (charpentes, pylônes…)
  • La menuiserie métallique (aménagements intérieurs, magasins…)
  • La serrurerie (serrures, fermetures automatiques…)
  • La ferronnerie (tous ouvrages et objets en fer forgé)
  • La décoration (mobiliers urbains, art contemporain…)
  • Le traitement des surfaces (protections contre la corrosion, peintures de finition),
  • La pose (installation, mise en fonction…).

L’activité du serrurier-métallier est présente partout en France:

  • En ville tout d’abord, où il pourra exercer son activité traditionelle, la serrurerie. Que ce soit pour changer un serrure suite à une effraction ou pour effectuer un dépannage en copropriété.
  • En zone active active et industrielle, où des entreprises artisanales spécialisées pourront le recruter afin de réaliser des pièces uniques. Leurs activités sont très variées, de la charpenterie métallique, à la réalisation d’un escalier design. C’est d’ailleurs le domaine du mobilier contemporain qui permet à la ferronnerie d’art, l’équivalent d’excellence de la métallerie, de maintenir son activité.
  • Enfin, en zones rurales, l’activité des serruriers-métalliers relèvent d’avantage de la métallerie. En effet, on leur demande, principalement pour des maisons individuelles, la réalisation de grilles ou de portails. Cette activité est néanmoins en recul par rapport aux 2 autres.

Qualités nécessaires pour devenir serrurier-métallier

  • En tant qu’artisan, le serrurier-métallier doit posséder une variétés de compétences techniques inhérentes à sa maîtrise du métal. Elles doivent dorénavant pouvoir être appliquées à des domaines divers comme l’acoustique, la performance thermique. Un dévouement total pour le métier et le métal est donc souhaitable.
  • Quant aux qualités extra-professionnelles, certaines peuvent constituer un atout important pour le serrurier-métallier. On peut penser par exemple au sens du repère dans l’espace, à la précision et la minutie. Un sens de la créativité et un goût pour le dessin sont également souhaitables.
  • Enfin, le serrurier-métallier ne travaille pas forcément en équipe, et un sens de l’organisation et de la méthode peut s’avérer utile.

Évolution du métier:

Afin de coller à l’évolution des métiers artisanaux et plus globalement à l’évolution de la société, le métier de serrurier-métallier a initié une évolution qui devrait perdurer.

L’accent doit être mis sur différents points:

  • L’approche globale, soit le respect de l’environnement et une approche responsable de l’activité. Les “chantiers-propres” deviendront la règle.
  • La mutualisation avec d’autres coeurs d’activité est également une des solutions qui peuvent être étudiées. Travailler en coopération avec d’autres artisans et mutualiser les opportunités d’affaires sont des conséquences de l’approche globale.
  • L’augmentation de la technicité requerra un investissement plus important aux serruriers-métalliers, mais débouchera aussi sur un élargissement de l’activité possible des serruriers-métalliers.

Accéder au métier de serrurier-métallier:

De nombreux diplômes permettent d’accéder au métier de serrurier-métallier, en voici quelques uns:

  • Niveau CAP

CAP serrurier-métallier ; ferronnier

  • Niveau bac

Bacs pro technicien en chaudronnerie industrielle ; ouvrages du bâtiment : métallerie ;
Bacs techno STI2D (développement durable) ;
MC soudage ;
BP Serrurerie-métallerie.

  • Niveau bac + 2

BTS constructions métalliques.

Le salaire brut d’un serrurier-métallier est d’environ 1900€ et peut augmenter jusqu’à 3000€ pour un poste de chef de projet.

 

1064 vues, 3 aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


        

Copyright © 2017 | Indusio, un site édité par Exapro

Rejoignez nous sur Facebook et restez informés de l'actualité de la métallurgie !Notre page Facebook