Les 7 erreurs que peut commettre un recruteur dans la métallurgie

Publié par | 3 mars 2015 | Recruteurs


7 erreurs d'un recruteur

Le recrutement n’est pas forcément l’activité jugée la plus importante par les managers, et il peut arriver qu’ils se compliquent la tâche dans le processus. Voyons quelques erreurs qui une fois corrigées, vous permettront de faciliter votre recrutement.

1. Une offre d’emploi pas claire

Une offre doit comporter quelques éléments clefs. Les compétences essentielles et l’expérience dont doit jouir le candidat sont deux des plus importants. Vous afficherez ainsi clairement le niveau de technicité recherché chez le candidat et commencerez d’ores et déjà l’écrémage. Une offre d’emploi qui indique les compétences techniques recherchées permet de bien recruter. Vous pouvez mettre l’accent sur ces 2 éléments et structurer votre annonce autour d’eux.

N’hésitez pas à remplir l’offre avec une une personne compétente, l’idéal étant de le faire avec la personne qui sera amenée à être remplacée, si cela est possible bien évidemment. Faîtes vous relire enfin afin d’éviter une possible coquille. Les offres d’emplois que nous publions sur Indusio sont donc les mieux rédigées possible.

2. Un avis préjugé sur votre candidat idéal

Une personne devrait uniquement être engagée sur ses compétences, son expérience et sa capacité à accomplir aussi bien que possible la tâche qui lui incombera. Si vous partez en quête d’un commercial avec en tête l’image d’un jeune diplômé dynamique, vous pourrez rater l’opportunité de collaborer avec cette quadragénaire qui connaît par coeur toutes les données techniques de vos produits et dont le portefeuille client est déjà rempli.

3. Choisir son candidat “à l’affectif”

Une “bonne” première impression est une chose, mais se limiter à ce facteur peut être dommageable surtout si ce candidat a un CV moins bien fourni qu’un de ses concurrents directs pour le poste.

4. Choisir le candidat le plus à même de s’intégrer rapidement

En opérant ainsi, vous finirez par avoir une équipe composée de personnes ayant des profils de personnalité trop similaires. Vous perdrez en outre l’occasion de créer des débats, qui lorsqu’ils sont encadrés, peuvent faire avancer la situation de l’entreprise de manière constructive. N’ayez pas peur de recruter quelqu’un qui sorte des plates-bandes habituelles, vous pourrez être agréablement surpris par ce qu’elle pourra vous apporter.

5. Ne pas bien préparer l’entretien

Un recruteur bâclant sa préparation d’entretien, obtiendra les mêmes résultats qu’un candidat dans le même cas de figure, son entretien sera raté.  Ce qui est valable pour le candidat l’est aussi pour le recruteur, un entretien ça se prépare !
Lisez bien les différents CV et lettres de motivation et tentez de préparer des questions inhabituelles, vous obtiendrez ainsi des réponses bien plus franches, sincères et pertinentes.

Vous pourrez ainsi rebondir sur les CV, que ce soit hobbies, sport etc… et par la même occasion mettre à l’aise le candidat.

Enfin vous pouvez rechercher sur les réseaux sociaux professionnels le profil du candidats et ainsi attester de sa maîtrise de son image sur la toile.

6. Ne pas laisser au candidat la possibilité de s’exprimer

Après avoir posé vos questions, n’hésitez pas à laisser la possibilité au candidat d’à son tour vous poser ses questions. Vous pourrez ainsi témoigner de leur esprit d’initiative.

7. Ne pas vérifier les dires du candidat

Bien qu’une méfiance démesurée vous desservira en créant un climat de tension durant l’entretien, cela ne signifie pas que vous devez gober bêtement tout ce que vous raconte le candidat. N’hésitez donc pas à effectuer des recherches sur un diplôme, un précédent emploi etc… Vous pourrez ainsi échanger avec leurs anciens employeurs et en cas de mensonge, éliminer un candidat malhonnête.

 

Une objectivité durant tout le processus de recrutement est dûe au recruteur s’il veut pouvoir recruter la personne véritablement faite pour l’emploi et ne pas se laisser influencer par des critères parasites. Si vous le pouvez, effectuez les entretiens avec une autre personne et confrontez vos ressentis. Prenez des notes et consultez les à tête reposée.

La personne recrutée deviendra bientôt partie intégrante de votre équipe et un choix méticuleux est donc de rigueur. En suivant, ces quelques conseils, vous devriez pourvoir éviter les erreurs “habituelles” que peuvent commettre les recruteurs.

831 vues, 1 aujourd'hui

2s réponse à “Les 7 erreurs que peut commettre un recruteur dans la métallurgie”

  1. Commentaire créé par Roger le Mar 10th 2015 at 12 h 57 min: Répondre

    Le seule chose qui me vient à l’esprit :  » Merci »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


        

Copyright © 2017 | Indusio, un site édité par Exapro

Rejoignez nous sur Facebook et restez informés de l'actualité de la métallurgie !Notre page Facebook