Les dossiers « chauds » pour les RH en 2015

Publié par | 3 avril 2015 | Recruteurs


Dossiers RH 2015

Une étude menée auprès de près de 220 professionnels des ressources humaines et publiée par le site d’emploi RégionJobs, nous apprend quels sont, selon eux, les dossiers les plus important à traiter en 2015.

 

 

 

1. La formation interne et la mise en place du compte personnel de formation (CPF) : 86% des RH jugent ce dossier important :

Le CPF permet à toute personne, salariée ou demandeur d’emploi, de suivre, à son initiative, une action de formation. Il accompagne son titulaire dès l’entrée dans la vie professionnelle, tout au long de sa carrière  jusqu’au départ en retraite. Cette nouveauté fait partie de la réforme de la formation professionnelle qui a été discutée en 2014 et qui vient de rentrer en vigueur au 1er janvier 2015.

2. Mise en place de l’entretien professionnel obligatoire (83% des RH) :

Cette nouveauté est également à mettre au compte de la loi relative à la formation, à l’emploi et à la démocratie sociale.  C’est un rendez vous fixé tous les 2 ans dans l’entreprise entre l’employé et son supérieur afin de faire le point sur l’activité professionnelle de l’employé, son besoin de formation, ses désirs d’évolution.

En outre, un autre entretien est inclu dans cette reforme, celui-là tous les 6 ans, afin de vérifier que les entretiens biennaux ont bien été utilisés à bon escient et que l’employé a effectivement suivi une formation, validé son expérience, ou progressé dans l’entreprise, que ce soit au niveau salarial ou organisationnel.

3. Recrutement, sourcing et la fidélisation (75% des RH):

Le recrutement évolue comme l’ensemble du monde professionnel, et les personnes évoluant dans le secteur des ressources humaines doivent se “mettre à jour”.

C’est ainsi que des nouvelles méthodes de recrutement voient le jour comme:

  • Le sourcing, que nous évoquions déjà dans un précèdent article “Le sourcing expliqué au recruteurs de la métallurgie”, permet aux recruteurs de consulter d’immenses bases de données de candidats éventuels et de n’y soustraire que les profils correspondant le plus à leur recherche.
  • Développement de la “marque employeur”: Afin de s’assurer que les meilleurs candidats ne filent pas chez la concurrence, la tendance est au développement de la “marque employeur”. Entendez que les recruteurs vont tenter de donner la meilleur image de leur entreprise, que ce soit en soignant leurs offres d’emplois, en jouant la transparence sur les conditions de travail etc.. Certains vont même jusqu’à s’inscrire sur le site Glassdoor, afin de se laisser évaluer par leurs employés ou anciens employés, sans filet !
  • La fidélisation va de pair avec l’amélioration de la “marque employeur”, en effet, on imagine mal un employé choyé souhaiter quitter l’entreprise.

4. Nouvelles méthodes de travail et de management : (64% des RH):

Que ce soit de nouveaux objectifs, une nouvelle politique de gestion de l’effectif ou une volte-face dans les objectifs fixés l’année précédente, les RH doivent faire “tampon” entre les sphères managériales et le reste de l’effectif de l’entreprise. Ils doivent donc se préparer à beaucoup de travail de préparation afin d’expliquer le plus clairement possible ces changements aux employés et ainsi éviter toute tension au travail.

5. Le compte pénibilité : (56% des RH):

A partir de 2015 , tous les salariés exposés à des facteurs de pénibilité (répertoriés par les partenaires sociaux en 2008) bénéficieront d’un compte personnel de prévention de la pénibilité. Les pouvoir publics estiment que 20% des employés sont concernés par cette mesure.

Chaque trimestre d’exposition à un facteur de pénibilité ajoute un point au compte, ou deux points en cas d’exposition à plusieurs facteurs.

Les points peuvent ensuite être convertis :

  • En temps de formation pour sortir d’un emploi exposé à la pénibilité
  • En passage à temps partiel en fin de carrière avec maintien de rémunération
  • En trimestres de retraite.

Chaque tranche de 10 points rapporte un trimestre. Les 20 premiers points sont obligatoirement utilisés pour la formation. Les salariés qui sont aujourd’hui trop proches de la retraite pour avoir le temps d’accumuler suffisamment de points bénéficieront d’un doublement de leurs points, et ils ne seront pas obligés de les utiliser pour des formations.

 

2015, une grosse année pour les RH !

Étude publiée sur le site “Blog du Modérateur”, et disponible à ce lien: http://www.blogdumoderateur.com/chantiers-rh-2015/

 

1916 vues, 1 aujourd'hui

2s réponse à “Les dossiers « chauds » pour les RH en 2015”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


        

Copyright © 2017 | Indusio, un site édité par Exapro

Rejoignez nous sur Facebook et restez informés de l'actualité de la métallurgie !Notre page Facebook