Quels sont les métiers de la métallurgie qui vont recruter en 2015 ?

Publié par | 8 janvier 2015 | Marché de l'emploi


metiers_recrutent_0

Depuis 2008, le secteur industriel a perdu des emplois. Entre 2012 et 2013, les recrutements ont continué à baisser, mais jamais ils ne se sont arrêtés. Les PME ont besoin d’ingénieurs, de managers, de chefs de projet pour innover et se diversifier, mais aussi d’ouvrier de plus en plus qualifié. On ne le répétera jamais assez, mais avec le renouvellement des compétences, le vieillissement des baby boomers et le pacte de responsabilité mis en place par l’état, plus de 100 000 emplois sont prévus dans la métallurgie.

Mais que va rechercher la branche de la métallurgie en 2015 ?

Vers des profils de plus en plus spécialisés !

Pour rester compétitives dans leur domaine, les entreprises doivent apporter une vraie plus-value technologique. Face aux évolutions et aux techniques de plus en plus complexes les secteurs de la métallurgie vont donc continuer à recruter et à rechercher des compétences de plus en plus pointues.

Quels sont les secteurs de la métallurgie qui recrutent ?

Le secteur de l’électronique recrute. En effet on observe des tensions sur les profils des ingénieurs et techniciens électroniciens, des ingénieurs produits, des ingénieurs de tests et qualification. C’est le cas également dans le domaine des machines spéciales et des équipements industriels.

Le nucléaire quant à lui a besoin de compétences en maintenance, de spécialistes qualité sécurité: chefs de projet, responsables programme. De nouvelles demandes commencent aussi à apparaitre dans les énergies marines renouvelables.

Pour conclure, le secteur automobile est en pleine mutation technologique. Motorisation et manière de construire évoluent. Avec une technologie tournée vers l’écologie qui est semble t-il le maitre mots de ces prochaines années. Le véhicule de demain sera hybride, électrique, connecté et construit avec de nouveaux matériaux. Et pour en arriver là, il va falloir recruter des profils spécialisés.

L’informatique, un domaine présent dans l’industrie métallurgique et qui recrute !

L’informatique, qui est déjà indispensable, prend chaque année une place encore plus importante et des innovations dans la mobilité, le cloud, le big data. Les entreprises recherchent des spécialistes: des ingénieurs, des développeurs, des administrateurs de plate-forme cloud, mais aussi des data scientists qui sont des profils rares, à la frontière entre les compétences des technologies de l’information, du marketing et de la modélisation statistique, pour décrypter et utiliser les informations à leur disposition.

Les profils techniques et commerciaux sont très recherchés

Les fonctions commerciales représentent le quart du marché des recrutements cadres aujourd’hui, mais les entreprises ne se satisfont plus des profils commerciaux classique. La double compétence technique et commerciale demeure un véritable atout.

D’une part, on constate une tendance à la création et au développement de centres de services partagés (CSP), notamment en finance en France et à l’étranger. Ces CSP ont besoin d’opérationnels, de credit managers, de contrôleurs de gestion et de managers intermédiaires, voire de directeurs financiers.

D’autre part, la demande est soutenue pour les spécialistes en supply chain et en achats. Prestataires logistiques et les chargeurs recrutent des responsables planning, des managers en supply chain, des responsables de plate-forme, d’entrepôt… Ainsi les postes à vocation commercial n’ont pas trop de soucis à se faire pour l’avenir.

Les métiers de la métallurgie en tension

Les métiers en tension sont ceux sur lesquels les plus gros problèmes de recrutements sont constatés (et mesurés avec Pôle Emploi) ; ce ne sont pas forcément ceux qui représentent les plus gros volumes de recrutements, mais leur pénurie peut empêcher le développement de l’entreprise ou demander un temps trop long de recrutement (plusieurs mois). Certaines compétences peuvent connaître une tension entre une forte demande liée au développement d’un ou de plusieurs secteurs d’activités et une pénurie temporaire de ressources disponibles.

Quelques exemples de postes qui sont toujours demandeur d’emploi, mais qui pourtant peinent à recruter :

  1. Chaudronnier : Acier, cuivre, aluminium, laiton : il façonne les pièces de métal pour leur donner forme… Il travaille à la main, avec une précision d’artisan, mais aussi à l’ordinateur (vision 3D).
  2. Technicien de maintenance : Dans tous les secteurs, il assure des missions de maintenance préventive et curative sur tous types d’appareils de production, détecte les pannes et établit un diagnostic avant son intervention.
  3. Opérateur production : Généraliste ou spécialisé dans un secteur, il réalise une ou plusieurs opération(s) élémentaire(s) de production, en appliquant les procédures, les règles d’hygiène et de sécurité à l’aide de machines, d’outils.

1298 vues, 1 aujourd'hui

2s réponse à “Quels sont les métiers de la métallurgie qui vont recruter en 2015 ?”

  1. Commentaire créé par dematteis-patrick@hotmail.com le Mar 9th 2015 at 11 h 18 min: Répondre

    bonjours j’ai suivie une formation par l’organisme AFPA DE LYON en opérateur sur commande numérique pendant 8 mois et j’ai obtenue un ccp est ce que j’ai une chance de décrochez un poste merci

    • Commentaire créé par Indusio le Mar 9th 2015 at 11 h 28 min: Répondre

      Bonjour,

      Les postes d’opérateurs numériques sont fréquents dans la région Lyonnaise.

      Cette offre pourrait d’ailleurs vous convenir.

      En outre vous pouvez vous créer un espace candidat et mettre en ligne votre CV. Ceci vous permettra d’être directement contacté par les recruteurs si votre profil les intéresse.

      N’hésitez pas à consulter régulièrement notre site afin d’être informé des nouvelles offres d’emploi dans la métallurgie disponibles dans votre région.

      Nous espérons que votre recherche d’emploi sera la plus brève possible.

      Salutations cordiales

      Corentin d’Indusio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


        

Copyright © 2017 | Indusio, un site édité par Exapro

Rejoignez nous sur Facebook et restez informés de l'actualité de la métallurgie !Notre page Facebook